Guide d’achat des combinaisons de plongée

nageur en combinaison neoprene

Comment fonctionnent les combinaisons de natation ?

La fonction d’une combinaison de plongée est de vous garder au chaud dans l’eau. Elle est fabriquée à partir d’un caoutchouc synthétique appelé néoprène. Une combinaison de plongée vous garde au chaud en emprisonnant une fine couche d’eau entre votre peau et le néoprène. Cette fine couche d’eau est réchauffée par votre corps et vous garde donc au chaud. Il est important de choisir une combinaison de plongée qui soit bien ajustée et confortable, sinon l’eau froide chassera constamment l’eau chaude.

=> Retrouvez également notre guide d’achat de vos lunettes de piscine !

Quelle est la différence entre combinaison courte et combinaison intégrale ?

Les combinaisons intégrales couvrent l’ensemble du corps, c’est-à-dire la tête, les mains et les pieds. En général, les combinaisons intégrales ont une épaisseur de 3/2 mm, 4/3 mm, 5/4 mm et 6/5 mm. Le chiffre le plus élevé correspond à l’épaisseur du néoprène autour du torse. Le chiffre le plus bas correspond à l’épaisseur des jambes et des bras. Par exemple, une combinaison intégrale 3/2 mm a une épaisseur de néoprène de 3 mm autour du torse pour garder les organes vitaux au chaud. L’épaisseur de 2 mm au niveau des bras et des jambes est destinée à la flexibilité lorsque vous pagayez et nagez dans l’eau.

Une combinaison courte couvre le torse, le haut des bras et les cuisses, ce qui permet aux membres de bouger librement. Les combinaisons courtes sont plus souvent utilisées en été (en fonction de la température de l’eau) car elles offrent une grande souplesse et un grand confort dans les eaux plus chaudes. En raison des coutures qui traversent le néoprène sur la plupart des combinaisons courtes, vous aurez froid beaucoup plus rapidement dans les eaux plus froides.

Quelle épaisseur choisir ?

La température de l’eau est le premier facteur de sélection de la coupe et de l’épaisseur de la combinaison qui vous convient le mieux. Le refroidissement éolien est un facteur secondaire si vous pratiquez des sports de vent.

Vous pouvez consulter les températures moyennes de l’eau et de l’air pour votre région tout au long de l’année dans n’importe quel bulletin météorologique détaillé. 

Quelle est la différence entre la combinaison à fermeture éclair dorsale, à fermeture éclair ventrale et à fermeture éclair libre ?

Il existe trois types de fermeture éclair pour les combinaisons de natation, la traditionnelle « fermeture éclair dorsale », la populaire « fermeture éclair ventrale » et la plus récente « fermeture éclair libre ».

Les combinaisons à fermeture éclair dorsale sont dotées d’une fermeture éclair allant de la base de la colonne vertébrale jusqu’à l’arrière du col. Cette grande longueur de fermeture éclair crée une large ouverture pour entrer dans la combinaison, ce qui facilite l’entrée et la sortie. Les inconvénients des combinaisons à fermeture éclair dorsale sont une flexibilité réduite et un col plus lâche qui permet à l’eau de s’écouler, ce qui, par temps froid, peut vraiment vous réveiller !

Les combinaisons de plongée avec fermeture à glissière sur la poitrine sont dotées d’un rabat sur la poitrine qui crée une ouverture plus petite et améliore donc la flexibilité. Il est plus long d’entrer dans une combinaison à fermeture éclair sur la poitrine que dans une combinaison à fermeture éclair sur le dos, mais l’étanchéité de la combinaison est meilleure. Ce joint plus serré sur les combinaisons à fermeture éclair au niveau de la poitrine vous tient plus chaud dans l’eau froide et vous permet de moins passer à travers.

Les combinaisons sans fermeture à glissière offrent une flexibilité ultime sans la contrainte d’une fermeture à glissière. L’absence de fermeture éclair sur la combinaison la rend plus légère et plus étanche. Cela augmente la chaleur de la combinaison et réduit le passage de l’eau. Porter une combinaison sans fermeture éclair est la sensation la plus proche de l’absence de combinaison tout en restant au chaud.

Quelle taille choisir ?

Pour que votre combinaison de plongée soit la mieux ajustée possible, vous devez veiller à ce qu’elle soit le plus près possible de la peau et qu’elle empêche l’eau de s’écouler par les ouvertures des bras, des jambes et du cou. Le fait d’empêcher une combinaison de se remplir complètement d’eau garantit une chaleur et un confort optimaux. 

Pour la plupart des gens, la taille est déterminée en fonction de la taille et du tour de poitrine. Les femmes peuvent également baser leur taille de combinaison sur la taille de leur robe, mais là encore, la combinaison doit être bien ajustée, sinon vous perdrez ses propriétés isolantes. En cas de doute, mesurez-vous pour connaître vos dimensions exactes.

Quels sont les différents types de couture ?

Les combinaisons de plongée sont construites en cousant ensemble des pièces de néoprène de formes différentes. Une combinaison bien ajustée est essentielle pour la chaleur, et l’ajustement est obtenu en reliant des panneaux de néoprène sur mesure. Ces panneaux sont reliés les uns aux autres par des coutures. Les coutures sont moins souples qu’un panneau de néoprène.

Trois types de coutures sont utilisés dans la construction des combinaisons de plongée. Les coutures consistent évidemment à faire des trous dans le néoprène et à y passer un fil. Ces trous peuvent laisser passer l’eau à travers le néoprène imperméable, c’est pourquoi le type de couture est important pour déterminer la chaleur et la résistance d’une combinaison de plongée.

La couture en surjet est le moyen le plus simple d’assembler deux pièces de néoprène, mais c’est le moins efficace pour empêcher l’eau de pénétrer. Cette méthode de couture n’est pas utilisée sur les combinaisons haut de gamme et n’est utilisée que sur les combinaisons d’été ou les combinaisons moins chères. Les deux bords des panneaux sont collés l’un contre l’autre, puis cousus pour les maintenir ensemble. Le surjet réduit considérablement la flexibilité de la couture. Il laisse également un bourrelet à l’intérieur de la combinaison, ce qui peut être inconfortable et provoquer des irritations.

La couture plate consiste à superposer deux pièces de néoprène, puis à coudre la couture ensemble. Cette méthode de couture en zigzag est traditionnellement utilisée sur les combinaisons de plongée d’été, car les trous laissés par la couture les rendent plus respirantes et plus agréables à porter. 

Les combinaisons de plongée collées et cousues à l’aveugle (GBS) sont de meilleure qualité. Les segments de néoprène sont collés les uns aux autres, puis cousus à mi-parcours pour rendre la couture aussi étanche que possible. Comme les coutures ne traversent pas entièrement la combinaison et ne laissent pas de trous, la quantité d’eau absorbée est réduite au minimum. L’eau piégée à l’intérieur de la combinaison ne fait que réchauffer davantage le corps, ce qui fait du GBS une méthode efficace pour les combinaisons d’hiver.

Une couture soudée utilise un joint d’uréthane (à base de silicone) pour relier les panneaux de néoprène des combinaisons de plongée haut de gamme. Ce joint agit comme une barrière étanche à l’eau, rendant la combinaison 100 % étanche. L’autre méthode, le collage et la couture aveugle (GBS), n’est pas étanche à 100 %, car une aiguille pénètre dans le néoprène lors de la couture. Comme la couture soudée ne fait aucun trou dans le néoprène, l’eau ne peut pas s’infiltrer, ce qui vous permet de rester au sec et au chaud. Le joint à base de silicone offre également plus de durabilité et de flexibilité qu’une couture GBS.

Guide des coutures et des surpiqûres des combinaisons de plongée

Coutures collées : Les panneaux de néoprène sont collés ensemble avant d’être cousus, ce qui augmente la solidité de la couture et crée un joint étanche.

Coutures collées par points : Du ruban adhésif est collé à l’intérieur de la couture dans les zones critiques afin d’ajouter de la résistance là où c’est nécessaire.

Coutures entièrement recouvertes de ruban adhésif : Du ruban adhésif est collé à l’intérieur de chaque couture. Du ruban en néoprène peut être utilisé pour garantir qu’il n’y a pas de perte de flexibilité.

Couture liquide : Le nec plus ultra en matière d’étanchéité des coutures. Un caoutchouc liquide spécial est appliqué sur la couture intérieure, ce qui la rend 100 % étanche.

De quels autres accessoires ai-je besoin ?

Cagoules de combinaison

Les cagoules de combinaison sont idéales dans les eaux froides pour éviter cette horrible sensation de  » gel du cerveau « . En gardant votre tête au chaud, vous pouvez rester plus longtemps dans l’eau. Lorsque vous choisissez une cagoule, assurez-vous qu’elle est bien ajustée, car une cagoule trop large se remplira d’eau et vous refroidira plus rapidement. 

Gants de combinaison

Les amateurs de sports nautiques ont souvent les doigts gourds en hiver. Les gants de combinaison sont un bon moyen de garder les mains au chaud en hiver. Comme les cagoules, les gants doivent être bien ajustés pour éviter que l’eau froide ne pénètre trop et que vos mains ne gèlent. 

Bottes de combinaison de plongée

Les bottes sont indispensables en hiver et peuvent également être portées dans des eaux plus chaudes pour protéger la plante des pieds des rochers et d’autres objets potentiellement douloureux. Comme tous les articles de combinaison, les bottes doivent être aussi ajustées que possible pour éviter qu’elles ne se remplissent d’eau, ce qui aurait pour effet de rendre les pieds lourds et froids.

Comment entretenir ma combinaison de natation ?

Une fois que vous avez acheté votre nouvelle combinaison, les conseils ci-dessous vous aideront à en tirer le meilleur parti possible.

Enfiler votre combinaison

Soyez délicat lorsque vous enfilez votre combinaison. Si vous tirez sur votre combinaison, le néoprène subira des contraintes excessives et les coutures risquent de se déchirer. Commencez par les pieds et remontez lentement jusqu’à la taille.

Pour faciliter le passage des pieds dans les ouvertures des jambes, placez un sac en plastique sur chaque pied et faites-les simplement glisser. 

Une fois que la combinaison est arrivée à la taille, ajustez-la de manière à ce que la partie inférieure s’adapte correctement à vos jambes. Enroulez ensuite le reste de la combinaison le long du corps et passez-y vos bras. Vous éviterez ainsi de trop solliciter les coutures.

Vous êtes à l’intérieur ! Avant de remonter la fermeture éclair, assurez-vous que la combinaison est bien ajustée. Les coutures seront ainsi moins sollicitées. Vous devez éviter de forcer la fermeture éclair de votre costume, car les réparations seront coûteuses. Le mieux est de procéder lentement et sans à-coups.

Enlever le costume la combinaison 

Procédez à l’inverse de l’enfilage de votre combinaison et prenez votre temps. Essayez de ne pas trop tirer sur la combinaison si elle est récalcitrante, car cela peut entraîner des déchirures du néoprène et faire sauter les coutures.

Décollez votre combinaison et laissez-la à l’envers, car les coutures seront moins sollicitées et le séchage sera plus facile après utilisation.

Séchage de la combinaison

Avant de sécher complètement votre combinaison, rincez-la à l’eau froide, propre et fraîche (le plus tôt possible après l’utilisation est le mieux). Cela empêchera le néoprène de sécher et de perdre son élasticité. En rinçant l’eau salée, les coutures ne se corrodent pas, ce qui prolongera la durée de vie de la combinaison.

Laissez votre combinaison sécher à l’air libre à l’intérieur, mais ne la soumettez pas à la lumière directe du soleil. Une exposition trop directe à la lumière du soleil assèche le néoprène et le fait dépérir. Ne suspendez pas la combinaison par les épaules, car cela peut entraîner des problèmes au niveau des coutures des épaules. Évitez d’utiliser des cintres en métal, car ils peuvent rouiller et se tacher. La meilleure façon de la suspendre pour la faire sécher est de la passer dans un grand cintre en plastique ou sur le fil à linge par la taille. Retournez la combinaison dans le bon sens une fois que l’intérieur est sec. Ne faites jamais sécher votre combinaison dans un sèche-linge. Cela détruirait votre combinaison.

Conservez votre combinaison dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière directe du soleil. Assurez-vous que la combinaison est complètement sèche avant de la placer sur un cintre large et non métallique afin de soutenir correctement les épaules. Suspendre une combinaison encore humide de cette manière entraînera un étirement.

Ce qu’il faut éviter de faire avec votre combinaison

  • Ne pliez pas votre combinaison et ne la rangez pas lorsqu’elle est mouillée. Le néoprène dégagerait une odeur nauséabonde et de la moisissure pourrait se développer sur votre combinaison. 
  • N’utilisez pas de nettoyants chimiques agressifs sur votre combinaison de plongée, car ils abîment le néoprène en le desséchant et en réduisant considérablement sa durée de vie. 
  • N’utilisez pas d’eau chaude pour rincer votre combinaison, car cela pourrait dissoudre la colle des joints.
  • N’urinez pas dans votre combinaison. Cela la rendrait puante et les propriétés acides de l’urine pourraient corroder les joints et le néoprène.
  • Ne lavez pas votre combinaison dans une machine à laver, car cela la détruirait.
Retour en haut